Start-up immobilière : accroître sa productivité

L’immobilier est l’un des secteurs qui se trouvent encore être fructueux. Il a défié toutes les crises et sa productivité reste intemporelle. En tant que start-up, vous vous demandez les orientations à prendre ? Posez-vous simplement les bonnes questions.

Création : Aviez-vous pensé à un nom qui déchire ?

Ou si c’est déjà tranché, sachez qu’un nom unique vous affichera dans les meilleures listes de recherche de Google comme Exalt3D, Cmarue, HXperience. Le choix de la forme sociale de la start-up est aussi judicieux, car il faut peser chaque obligation ou limite de l’exercice de sa fonction.

Fonctionnement : Quelles compétences à mixer pour assurer la productivité ?

Le bien immobilier combine le marketing, le digital, la juridiction ou la fiscalité, des personnes à qualité unique comme l’urbaniste, un architecte et bien d’autres compétences que l’on ne saura censé. De loin ou de près, il faut avoir des personnes ressources de manière permanente, à titre d’associé ou consultante.

Équipement : Quels sont les rôles de la technologie ou de l’informatique ?

La technologie est actuellement digitalisée pour ne plus se séparer des clients : il faut ainsi plus d’équipement que de personnel. Les présences sur le web, l’off page ; le réseau social, les annuaires doivent être priorisés.

Le marché : La veille informationnelle sur l’immobilier vous parle-t-elle ?

Se mettre dans la ligne de la concurrence et la maintenir après n’est pas une question de simple productivité. Le plan marketing doit être chaque jour examiné, réévalué en fonction de l’environnement du marché.